Wed, March 31, 20213 mins luesminicatNina S. Heereman, SSD

Samedi Saint - Année de lecture B

Le Samedi Saint est le grand jour du Saint Sépulcre. Une interprétation basée sur la 1ère lecture et l'Evangile.

Le Samedi Saint est le plus important jour de repos sépulcral. Le jour précédent, le sixième jour de la semaine, le nouvel Adam est mort sur la croix. Tout comme le premier Adam a été créé le sixième jour, toute l’humanité a été créée par le nouvel Adam, le Christ mort sur la Croix. Le septième jour, Dieu et le Christ se sont reposés dans la tombe - dans Son Corps. Son Âme, quant à elle, était vraiment vivante. Il est descendu dans le monde souterrain, comme nous le professons dans le Credo: “est descendu aux enfers”.

Ce royaume de la mort est aussi appelé Hadès - Sheol en hébraïque, ou Enfer dans le Nouveau Testament. Jusqu’à la venue de Christ, toutes les personnes décédées étaient dans le royaume du monde souterrain, dormant dans le Sheol dans l’attente du Rédempteur. Mais comme nous le savons par la parabole de l’homme riche et du pauvre Lazare, il existait déjà une différence entre eux : les damnés étaient séparés définitivement de Dieu et les justes dormaient au Sheol, le royaume de la mort.

Mais la plus grande souffrance dans le royaume de la mort est nous sommes séparés de la vision de Dieu. Au siècle dernier, une mystique, du nom d’Adrienne von Speyer, a dit, le samedi saint : “Le Christ ne peut pas être damné par Dieu, parce qu’il est Dieu lui-même. Et pourtant, il vit cette dernière agonie de l'homme pour nous en sortir”. Les prêtres catholiques disent : “Le Seigneur descend dans le royaume de la mort. Christ va vers les justes endormis, Adam et Ève et tous ceux qui ont vécu jusqu’alors. Il va les chercher et les délivre du royaume de la mort.”

Pendant les 150 dernières années, la théologie a prétendu qu'il n'y avait pas d'enfer ou qu'en fin de compte, tout le monde serait sauvé - une doctrine que l'Église a toujours condamnée, c'est-à-dire depuis l'époque d'Origène. Dieu nous donne de plus en plus de mystiques qui ont fait l'expérience de l'enfer et nous en avertissent. La vie nous est donnée pour nous tourner vers Jésus, nous laisser sauver par Lui, et orienter nos vies vers Lui. Le Samedi Saint est donc un jour pour rester dans le silence de la tombe avec la Mère de Dieu et remercier le Seigneur d'être descendu aux enfers pour nous libérer du royaume de la mort. ∎