Congrès YOUCAT aux Philippines

Stefanie Bross
5 décembre 2019

C'était comme être immergé dans une autre Eglise, une Eglise vivante, une jeune Eglise, une Eglise de joie et d'éveil. Le deuxième congrès international de YOUCAT après 2015 a eu lieu du 7 au 11 novembre 2019 sur l'île philippine d'Iloilo, une région en plein essor économique à une heure de vol de Manille. Le congrès s'est tenu sous la devise biblique "Arise ! » (= Lève-toi !).

Les participants ont compris ce que cela signifiait : en cette heure, l'Eglise doit sortir de sa léthargie et s'atteler à la tâche du siècle ; elle s'appelle "Nouvelle Evangélisation". Car en Asie aussi, l'Église catholique va soit se développer, soit retomber dans l'insignifiance. Plus de 1200 participants inscrits et de nombreux invités chaque jour ont passé trois jours passionnants dans le centre de congrès moderne de la capitale de l'île. Des délégations de nombreux pays d'Asie et même d'Afrique sont venues découvrir de nouvelles méthodes de catéchèse et échanger sur leurs propres expériences. Environ la moitié des participants étaient de jeunes catéchistes. En outre, il y avait des religieuses joyeuses vêtues de costumes colorés et une demi-douzaine d'évêques qui se mêlaient aux jeunes sans craindre de les toucher. Plus de 100 bénévoles avaient travaillé pendant un an pour assurer une organisation parfaite et préparer des spectacles de scène très appréciés. Mais l'accent a été mis sur les fascinantes catéchèses, présentations, actions de sensibilisation et conférences qui traitaient de la question : « Comment transmettre une foi totale à la prochaine génération ? ». La catéchèse est le cœur de la nouvelle évangélisation. Cela a été compris par les jeunes, parmi lesquels un véritable feu a été allumé. Dans plus de mille lettres au Pape François, les jeunes catéchistes se sont engagés à être des disciples missionnaires et à porter Jésus aux gens de leur génération.